Bimedoc Reco : Traitement automatisé des ordonnances

Pierre Renaudin

Entre la réception d’une ordonnance papier et l’affichage de l’analyse pharmaceutique par le logiciel, de multiples opérations sont nécessaires. Et tout ça en moins d’une minute. Mais comment la technologie rend-elle tout ça possible ?

La vie d’un document

Le cerveau humain est capable de comprendre en une fraction de secondes qu’une ordonnance est un bout de papier, sur lequel les mots inscrits ont un sens. Il a vu, lu et interprété la signification de chaque caractère. De par ces études, le pharmacien est ensuite capable d’analyser scientifiquement la prescription du médecin.  Et bien pour le traitement automatique d’une ordonnance par un ordinateur, c’est la même chose ! Le logiciel exécute une séquence d’opérations bien précises. En premier lieu, l’ordonnance doit être chargée informatiquement. L’ordinateur convertit ensuite le document en une représentation textuelle. Il en extrait les informations nécessaires grâce à des techniques de traitement du langage naturel (TAL). Il est alors possible pour Bimedoc de déterminer la liste des médicaments et leur posologie.

La séquence des étapes pour traiter un document une ordonnance

Téléchargement d’une ordonnance

© Photo Sébastien Pouvreau

Tout commence par la prise en charge d’une ordonnance par l’utilisateur. Il lui faut intégrer le document dans le logiciel. Bimedoc prend en charge la totalité des formats d’image les plus courants. L’expérience utilisateur est ainsi simplifiée au maximum.

Voici un parfait exemple d’une ordonnance régulièrement traitée par les pharmaciens. Chaque information est capitale et se doit d’être analysée. Que ce soit le nom de chaque médicament, leur dose, leur forme galénique et leur posologie. 

Reconnaissance optique des caractères

L’étape principale consiste à convertir le document en texte. Le logiciel a besoin, pour effectuer cette tâche, d’un système de reconnaissance optique de caractères (OCR).

Bimedoc ne fait pas exception et, comme la majorité des entreprises, utilise un système OCR tiers. Après avoir testé plusieurs solutions, notre choix s’est porté sur Amazon Textract. L’utilisation unique de ce système s’avère convaincante, sans différences significatives avec les autres acteurs du marché (Google Cloud Vision par exemple).

Les ordonnances traitées par Bimedoc© sont des documents sensibles contenant des informations personnelles. La protection de ces données est assurée juridiquement afin que les OCR tiers ne puissent les exploiter, ni les utiliser pour leur modèle. Nous avons l’ambition de créer à terme notre propre technologie OCR. Nous nous y consacrerons dès que les ressources d’une telle entreprise seront réunies.

Extraction d’information

A ce stade du procédé, on a transformé un document papier en caractères interprétables informatiquement. Mais il va bien falloir faire quelque chose de tout ce texte ! Le logiciel doit en détacher les éléments essentiels. C’est ce qu’on appelle l’extraction d’information. Le principal souci que nous avons avec les OCR, c’est que les textes rendus sont « bruyants ».

En effet, des erreurs de retranscription sont fréquentes, le nom de spécialité et la dénomination commune internationale peuvent être assimilés comme deux prescriptions différentes. Pour s’affranchir de ces confusions, des algorithmes mathématiques puissants interviennent.

Intégration dans Bimedoc

L’extraction d’information nous permet d’avoir une liste claire, précise des médicaments et de leur posologie. Bimedoc ajoute alors ces données au dossier patient. En double contrôle, l’utilisateur confirme la liste des traitements afin d’éviter toute erreur d’interprétation.

Après validation de la reconnaissance de l’ordonnance, l’utilisateur peut directement l’utiliser dans le cadre de l’analyse pharmaceutique ou de la réalisation d’un bilan médicamenteux. 

Ce n’est qu’un début

La gestion des ordonnances est un sujet primordial pour Bimedoc. Nous sommes convaincus qu’il faut sécuriser la prise en charge médicamenteuse et simplifier le quotidien des professionnels de santé.

C’est un sujet technique délicat. Les algorithmes d’intelligence artificielle sont nombreux, et les possibilités de les combiner entre eux sont multiples. Nous faisons le pari de démarrer avec des formules simples et efficaces, afin d’obtenir rapidement des résultats. Mais ce n’est qu’un point de départ. Bimedoc a pour vocation d’itérer et de construire un système de traitement de documents avancé, capable de traiter et d’accompagner les professionnels de santé sur de nombreux cas d’usages.